jeudi 21 mai 2020

Les Miracles du Bazar Namiya - Keigo Higashino



C'est l'avis enthousiaste de Tigger Lilly qui m'a fait choisir cette lecture, et je ne le regrette pas ! Je remercie au passage les bibliothèques de la ville de Paris qui ont exceptionnellement permis de s'inscrire en ligne pendant le confinement, pour avoir accès à leur catalogue numérique jusque fin juin (et merci à Vert pour le tuyau !) Et leur catalogue numérique est franchement bien fourni. Je ne m'attarderai cependant pas sur le fait qu'il s'agissait d'un premier emprunt pour moi, et qu'il a fallu que je me batte un peu avec Adobe pour réussir à télécharger le livre sur la liseuse...

samedi 2 mai 2020

Diaspora - Greg Egan

Je n'avais pas encore lu de roman de Greg Egan, auteur réputé de hard SF... J'avais lu quelques échos positifs sur Diaspora, publié en français l'année dernière aux éditions Le Bélial' (la VO étant parue en 1997), je me suis donc laissée emporter dans l'aventure...

mardi 31 mars 2020

Journal d'un AssaSynth #1 - Martha Wells

#1 Défaillances systèmes


Un court roman d'à peine 130 pages, primés plusieurs fois et reçu au pied du sapin à Noël ? pourquoi s'en priver...

samedi 14 mars 2020

Chroniques du Pays des Mères - Elisabeth Vonarburg

Chaudement recommandée par plusieurs amies lectrices, j'ai cédé et me suis acheté cette nouvelle édition de Chroniques du Pays des Mères, parue chez Mnémos en novembre 2019. Et j'ai bien fait de ne pas tarder à me lancer dans cette lecture...

lundi 23 janvier 2017

[Chronique] La Séparation - Christopher Priest

Cela fait pas mal de temps que j'entends parler de l'auteur britannique Christopher Priest. De fait, je connais de nom plusieurs de ses romans, notamment Le Prestige dont j'ai vu et apprécié le film (sans savoir qu'il était en fait une adaptation). Je me suis donc attaquée à La Séparation, avec quand même quelques attentes, surtout que ce n'est pas forcément un roman vers lequel je me serais tournée si je n'en connaissais pas la réputation... Je n'ai encore jamais lu d'uchronie et le sujet me rebutait un peu. J'ai d'ailleurs eu un peu peur au début, à cause de mes lacunes en histoire (cette matière n'est vraiment pas mon fort, on peut même dire que je suis assez nulle), mais après quelques révisions dans un livre d'histoire, je me suis lancée...

Court résumé
Stuart Gratton est historien, et publie des ouvrages en s'appuyant notamment sur des témoignages de vétérans, en particulier de la Seconde Guerre mondiale. L'un de ses prochains sujets pourraient porter sur un personnage entouré d'un certain mystère, mentionné dans une note écrite par Churchill lui-même : J. L. Sawyer y est décrit à la fois comme objecteur de conscience et comme pilote de l'armée...

vendredi 18 novembre 2016

[Chronique] Celle qui a tous les dons - M. R. Carey

Comme ne le laissent penser ni le titre ni la couverture, Celle qui a tous les dons est un roman post-apocalyptique avec des zombies, et c'est une première lecture de ce genre pour moi. C'est la bande annonce du film britannique The Girl with all the gifts basé sur ce roman (film sorti en septembre au Royaume Uni, mais je ne trouve pas de date de sortie pour la France ou la Belgique ...) et l'avis récent de Tigger Lilly qui m'ont fait ouvrir ce livre. Et c'était une bonne idée !


Mélanie est une petite fille comme les autres enfants de sa classe. Sa vie est réglée par les heures de classe avec différents maîtres et maîtresses. La préférée de Mélanie s'appelle Mademoiselle Justineau, qui a toujours un mot gentil pour chacun d'entre eux -- pas comme le sergent qui les accompagne jusqu'à la salle de classe. Lorsque la classe est terminée, chaque élève est remmené dans sa cellule, où les sangles qui les attachent à leur siège son enfin détachées, jusqu'au lendemain matin. Car ces enfants sont particuliers (bien qu'ils ne pourraient être accueillis chez Miss Peregrine) : s'ils le pouvaient, ils se nourriraient volontiers de la chair fraîche de leurs instituteurs...

dimanche 6 novembre 2016

[Chronique] Le Pistolero (La Tour Sombre T1) - Stephen King


Fait rare chez moi, je me suis lancée dans une relecture, celle du premier tome de La Tour Sombre, lu il y a une dizaine d'années. Je n'en gardais quasiment aucun souvenir, à part certaines scènes peut être, mais c'était bien flou (et je m'en rends d'autant plus compte à la relecture !) C'est l'arrivée du film annoncée l'année prochaine qui m'a poussée à me relancer dans cette saga (dont je n'avais lu que les trois premiers tomes). J'ai aussi été entraînée par ma petite sœur qui semble de plus en plus sombrer dans le côté obscur de la SF... Une petite lecture commune familiale, ça ne se refuse pas !