31 juil. 2016

[Chronique] Sous le vent d'acier - Alastair Reynolds


Sous le vent d'acier (On the steel breeze) est le deuxième tome de la trilogie des Enfants de Poséidon, dont la version française sort dans deux semaines chez Bragelonne. Cette chronique dévoile nécessairement des éléments du premier tome, alors si vous ne l'avez pas encore lu, rendez-vous plutôt par ici : La Terre bleue de nos souvenirs.

Résumé
Une centaine d'années après la génération de Sunday et Geoffrey Akinya, l'avenir de l'humanité a pris la direction de Crucible (le Creuset), la planète découverte par Arachne, la puissante intelligence artificielle conçue pour conduire les observations de recherche d'exoplanètes. À seulement 28 années lumière du système solaire, cette planète est désormais accessible, grâce aux nouveaux principes physiques découverts et laissés en héritage secret par Eunice Akinya à ses descendants. Plusieurs vaisseaux équipés de propulseurs basés sur cette nouvelle technologie font maintenant route vers la planète, à une vitesse atteignant quelques pour cent de la vitesse de la lumière.

Dans ce nouveau paysage, on va suivre Chiku, fille de Sunday et Jitendra. La particularité de Chiku est qu'elle est triple : elles sont trois clones tellement identiques qu'il est impossible de savoir laquelle des trois est la Chiku d'origine. Chacune d'elles prendra une direction différente. Chiku Green embarquera à bord du Zanzibar, immense vaisseau parti à la conquête de Crucible, Chiku Red part à la poursuite du Winter Queen, le vaisseau dans lequel se trouve vraisemblablement Eunice, et Chiku Yellow restera sur Terre, et mènera une vie plus sereine, moins risquée... (quoique !)

Les trois clones étant reliés par transfert de mémoire, c'est en fait à travers le même personnage que l'on va vivre des aventures aussi bien sur Terre que dans l'espace à bord du Zanzibar. Cela produit un effet de narration original, puisque l'on vit des événements différents de l'histoire à travers le même personnage. Et face à Chiku, on assiste à la montée en puissance d'artilects, ces intelligences artificielles censées avoir été proscrites (peut être pas sans raison finalement...)

L'histoire s'étire dans l'espace mais aussi dans le temps, car il faut bien des dizaines d'années pour atteindre la planète promise, à coup de sommeil cryogénique. On va notamment voir évoluer la situation politique à bord de l'immense vaisseau, lui-même un élément parmi les douzaines de vaisseaux que compte la caravane qui fait route vers Crucible. La croisière aurait pu être paisible, mais il y a un hic : les vaisseaux ont été lancés sur leur course avec une accélération maximale, mais sans moyen de ralentir, comptant sur le travail des chercheurs pendant leur croisière pour mettre au point une solution de freinage avant d'arriver...

Toujours plaisant à lire, il y a cependant moins d'effets de surprise comparé au premier tome, où l'on découvrait l'univers (les aquatiques et leur fondatrice devenue baleine, les artilects, l'evolvarium sur Mars... qui a bien évolué !) Alors oui, l'intrigue se poursuit, avec toujours un peu plus de secrets dévoilés petit à petit, et avec une dimension saga familiale qui donne une continuité à toute l'histoire, mais je trouve qu'au final le schmilblick n'a pas beaucoup avancé, et les mystères introduits au début sont toujours... mystérieux. Il y a quelques nouvelles idées mais elles ne m'ont pas autant marquée ou convaincue que dans le premier tome. Cela dit, ça se lit quand même très bien, et je continue sur ma lancée avec le dernier tome, Poseidon's wake, car j'ai bien envie de savoir où tout cela va finir !...

***
Et ça compte pour le challenge Summer Star Wars VII !

***
On the steel breeze
Alastair Reynolds
Gollancz, 2013, 517 pages


10 commentaires:

  1. Je l'attends avec impatience celui-là !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pour bientôt ! :-D J'espère que tu ne seras pas déçu !

      Supprimer
  2. Whoaw, tu n'auras pas attendu longtemps (et même pas la VF) pour te jeter sur la suite.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me connais : si j'avais laissé traîner, j'aurais rapidement tout oublié et ça aurait été dur d'y revenir... comme ça m'a bien plu, j'ai foncé !

      Supprimer
  3. Waiiiiiting pour la VF :p Intéressant cette histoire de clones en tous les cas, j'ai hâte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as plus très longtemps à tenir ! :-D

      Supprimer
  4. J'ai à la fois hâte et un peu peur au vu de ta conclusion... Moi qui attendais de grandes avancées... Bref, on verra bien, ma lecture approche à grands pas... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vu le retard de ma réponse (la faute aux vacances !), c'est peut être déjà fait, mais je te souhaite une bonne lecture quand même :-)

      Supprimer
  5. Réponses
    1. La VF c'est bien aussi :-) Bonne lecture si tu le lis bientôt !

      Supprimer